Our Blog

Frederick-Sermages-magois-Et-si-cetait-un-reve-web-couv-face

RESUME DU LIVRE 

 

Aymeric, architecte, est au bout du rouleau. En quittant son travail, il court pour se rendre à son rendez-vous qu’il avait oublié et tombe. Il est dans l’obscurité avant de voir à nouveau. Il est dans le coma suite à un arrêt cardiaque. Vont défiler à son chevet ses parents, ses amis, son ex-épouse et son associé qui lui feront des aveux, des confidences, des révélations à leur détriment. Ce sera l’occasion de revisiter son histoire et ses anecdotes et de comprendre ce qu’il n’avait pas soupçonné à l’époque. Aymeric les entend parler, mais penser également.

Il fera la connaissance d’Alfred, dans le coma depuis deux mois, avec qui il appréhendera cette situation incompréhensible. Il lui servira de mentor partageant avec lui ce qu’il a pu apprendre jusqu’au moment où celui-ci se réveillera de son coma. Seul, Aymeric continuera de découvrir les facettes de cette situation.

Que doit-il croire ? Il doit dissiper ses doutes, trouver quelque part des certitudes. Une fois qu’il aura les premières réponses, il préparera ce qu’il croit être son avenir, de toute façon il a pris depuis bien longtemps ses décisions.

.

 

BIOGRAPHIE :

Écrit en octobre 2014, ce roman trouva naissance à la fois dans la vie de l’auteur et de son regard sur ses contemporains. Ce roman est un message d’espoir. Nous sommes dupes d’une vie qui n’est que mensonges, non-dits, silences. Nous ne sommes pas prêts à entendre toute la vérité ! Sommes-nous en mesure d’en accepter les conditions ? Car il y a nos faiblesses puis celles des autres qui sèment le doute, le trouble.

Beaucoup de ceux qui sont passés par le coma en sont ressortis grandis, prêts à changer de cap, de vie, mais ont-ils tout confié sur cette étrange expérience ? Qu’ont-ils entendu des conversations ? Ont-ils pu sonder les antres des pensées ?

La morale de ce roman, s’il devait en y avoir une, serait : nous n’avons rien à perdre si nous croyons en ce que nous faisons. Ce serait pourtant dommage que ce ne soit qu’un rêve.

 

Comments ( 0 )