06 60 26 89 92 studio@philippetran.com

Illustration/dessin manga/Couverture de livre | Nice

Le secret de fabrication

Un zeste d’humour, un regard perché et un sourire

Le manga c’est quoi ?

Le manga est une bande dessinée en noir et blanc venant du Japon et aux codes graphiques particuliers. Il est d’ailleurs et avant tout composé de dessins caricaturaux. Le mot manga est composé de deux mots : «man» qui veut dire divertissant et «ga» qui signifie dessin. Au Japon, les mangas sont d’abord publiés par épisodes dans des magazines. Il se présente sous la forme d’un roman contrairement à ce qu’on appelle les bandes dessinées en Occident. Il se lit de droite à gauche, sens originel de lecture japonais.

L’histoire se déroule en général sur une ou plusieurs saisons et en moyenne une dizaine de tomes. Au japon, tout le monde adore lire un petit manga lors d’une pose, dès l’enfance, les petits ont leur tout premier manga. Ils font partie intégrante de la culture japonaise et touchent toute sorte de public. Autant les adolescents, les que les papy et mamie. Chaque thème de la vie est abordé, qu’ils soient réels ou inventifs : policier, l’amour, vampire sport, cuisine, fantastique… Il existe différents genres de manga les plus connus sont le Shônen sur les thèmes de l’action et de l’aventure. Le Shôjo, histoires romantiques pour les filles. Kodomo, manga pour enfants, Seinen, manga pour jeunes hommes et Josei, manga pour jeunes femmes. Mais attention, tout n’est pas manga. En France, la bande dessinée coréenne que l’on nomme Manhwa, se fraie une place en vue de la popularité du manga. Mais, contrairement au manga, le sens de lecture est comme en Occident, de gauche à droite.

L’auteur d’un manga porte le nom de Mangaka. Il peut être scénariste ou dessinateur, souvent il a les deux facettes à la fois. Le mangaka travaille en atelier, seul ou à plusieurs, il faut donc être créatif et productif. L’histoire d’un manga se déroule sur une succession de plusieurs livres et les parutions sont régulières. Donc, il faut fournir en permanence du contenu pour ne pas décevoir les fans. Dans la culture japonaise, le manga n’est pas un livre que l’on conserve, et oui il est au même statue qu’un journal en France. Une fois lu, il est jeté ou le plus abandonné tout seul dans le bus ou le métro, et il peut être lu par quelqu’un d’autre, ça c’est ce qu’on appelle le partage. Jamais il n’a été vu un manga sauvage laissé sur une table au bord de la mer comme à Nice ou dans un café quelconque. Alors qu’en France, dans les cafés parisiens ou les trains niçois on y retrouve le fameux journal du jour.

C’est quoi le dessin manga ?

Les mangas réalistes existent mais sont plus rares. Dans les dessins de manga “de base” les personnages n’obéissent pas aux mêmes critères que les humains «normaux», notamment pour les filles. On leur dessine des tailles de fourmis, de longues jambes et des formes très généreuses, ainsi elles en font rêver plus d’un et plus d’une, mais n’oublier jamais qu’il est impossible de croiser une fille pareille dans la réalité. Les costumes et les coiffures n’échappent pas à la règle et font parfois preuve d’une extravagance impressionnante. Enfin, il ne faut pas oublier que les personnages mangas sont très «occidentalisés». La mode et la coupe française les ont inspirées plus d’une fois. Beaucoup de personnages se retrouvent avec les cheveux de toutes les couleurs, arc-en-ciel, bleus, verts ou violets ! Cela reflète la réalité, où l’on peut apercevoir dans la ville de Nice, et partout ailleurs, des gens avec des cheveux colorés. On utilise énormément de paysages, de lieu du Japon pour les histoires, mais leurs protagonistes ont tous les yeux ronds afin de montrer leurs expressions et de reconnaître leur caractère.

Pour les Japonais, l’œil est le reflet de l’âme, tout ce qu’on ne dit pas se voit à travers les yeux. Les mangakas n’hésitent donc pas à forcer cette partie du visage afin de renforcer la psychologie. On reconnaît un personnage triste, antipathique, à ses yeux en amande, légèrement fermé. A contrario, les grands yeux ronds remplis de reflets sont signes d’étonnement, de naïveté, de douceur…
Ces dessins peuvent être utilisés en tant qu’illustration de couverture, pour la page de couverture d’un manga. Selon, le coup de crayon, l’expression, les couleurs, le graphisme, l’illustration et ou la couverture de livre est plus ou moins attirante. Le but est toujours de toucher les lecteurs en ciblant les émotions, pour attirer l’œil de celui-ci.

Une passion mondiale pour le manga même à Nice

Hormis le fait de lire on peut aussi y apporter sa touche personnelle en recréant les costumes de nos personnages favoris dans la réalité. Cette activité joue un gros rôle dans la culture manga et rassemble chaque année des milliers de personnes.

Le Cosplay consiste à jouer le rôle de personnage de manga, en créant les costumes, le maquillage et les accessoires. Tout en adoptant le style et les poses de ces héros ! Cela consiste à créer le plus souvent ses costumes en reprenant ses personnages préférés. Et ainsi se retrouver lors de grandes journées, pour découvrir les costumes de nos amis et d’autres passionnés pour passer un bon moment. Une pratique courante et connue au Japon et qui se fait de plus en plus en France depuis quelques années. Il existe d’ailleurs des conventions où il y a des concours de Cosplay notamment dans les Alpes-Maritimes et à Nice avec le Play azur. Le prochain aura lieu en février 2021 pour l’édition Nice.

Comment dessiner une illustration manga ?

Le manga s’utilise autant en illustration qu’en couverture de livre. En effet, le dessin accompagne le texte et les personnages de manga où les paysages peuvent en faire une illustration de couverture. C’est un trois en un efficace. Pour faire une illustration on va commencer par dessiner la lineart puis l’encrage, les effets et pour finir les trames. Le lineart est la base du dessin, composé de croquis en traçant les lignes guides cela permet d’avoir un aperçu de ce que va donner le dessin. Ensuite, le passage à la table lumineuse, elle permet de tracer sur du papier manga qui absorbera mieux l’encre et fera glisser votre plume pour de belles lignes.

L’encrage est une étape qui se réalise à la plume et non au feutre comme les styles occidentaux. Cette étape consiste à l’illustrateur de moduler les lignes en fonction de la pression qu’il exerce avec celle-ci. Cela permet d’obtenir des traits plus ou moins épais, et d’obtenir beaucoup d’impact sans l’ajout d’effets. Il existe différentes plumes qui permettent au graphiste illustrateur de dessiner avec une plume qui tient l’encre sur une plus longue durée. Les effets, cela permet de réaliser une illustration en noir et blanc afin d’équilibrer le dessin. On peut ajouter des ombres notamment sur les chaussures par exemple. Les trames s’appliquent avec une spatule et permettent de nuancer le noir et le blanc de votre illustration en ajoutant des tonalités de gris.

Illustration

On utilise l’illustration dans plusieurs domaines, l’édition d’ouvrages : fiction, livre pour la jeunesse, usuels et manuels techniques, documents. Les images documentaires et techniques telles que des modes d’emploi, d’architecture, d’ingénierie, des catalogues. La presse courante telle que les caricatures, dessin d’humour, diagramme, carte. Ou dans le domaine de la publicité avec tous types de support annonces, affiches, cartes postales, et dans la cartographie.

Le terme illustration désigne une image servant à compléter, décrire, amplifier ou prolonger le contenu d’un texte. Il existe également des illustrations sonores, venant donner un certain effet comique, dramatique… à un récit lu à haute voix. Ils sont utilisés sur tous les supports capables d’accueillir une illustration qu’il soit matériel ou numérique. D’ailleurs on en voit même dans les rues sous forme d’autocollants, comme dans les rues de la ville de Nice, collés sur les poteaux.>

Pourtant, leur existence remonte au IIe siècle. En effet, on trouvait déjà des personnes qui illustraient les œuvres de la littérature grecque, sur les papyrus égyptiens ou encore sur les estampes chinoises. En cela, c’est quasiment depuis la nuit des temps que cet outil de communication est utilisé. Une illustration désigne une image qui est mise au service d’un discours, d’un récit. Il s’agit donc d’une image insérée dans un contexte éditorial. Attention, les illustrations sont faites d’image mais toutes les images ne sont pas des illustrations. Aujourd’hui, on retrouve des illustrations dans les musées, grottes, les muséums tels que le muséum d’Histoire Naturelle de Nice où l’on retrouve les œuvres de A. risso, J-B. Barla.

L’illustration dans les stratégies de communication

Cette méthode graphique est en grande évolution et vous devez en saisir tous ses avantages. Afin d’optimiser et de booster votre communication, vous avez à disposition une variété de supports pour utiliser des illustrations. Pour ne pas noyer votre produit, il faut choisir les bons lieux de vente, vos prix, pour vous placer au plus haut de vos concurrents. Votre packaging doit être attirant et attirer l’œil du consommateur tout en se démarquant de celui de vos concurrents.

Une illustration doit attirer l’œil, et ainsi cela lui apportera de la valeur et de l’attractivité. Afin d’apporter un impact commercial à leur texte, des entreprises à Nice, ajoutent des illustrations. Ils insèrent des références visuelles avec la ville, l’arrière-pays… Où qu’ils soient dans le centre-ville, dans le Vieux-Nice ou dans la périphérie, la solution des visuels en lien avec la vie locale est une bonne méthode. Pour l’exemple, la possibilité d’utiliser des visuels en rapport avec l’histoire du comté de Nice et son château. Vous pouvez aussi partir sur un terrain visuel d’une spécialité culinaire ou encore avec une particularité géographique comme la mer, les plages, la Promenade des Anglais, le cours Saleya, l’arrière-pays niçois, les rochers, les branches oliviers, le mimosa…
Il en va de même pour les entrepreneurs du département des Alpes-Maritimes et, au-delà, de la région PACA, sans oublier les startups dont beaucoup se trouvent à Sophia Antipolis. Il y a différentes façons de transmettre des émotions, par le regard mais aussi par la posture d’un ou de plusieurs de vos personnages. Lorsque vous utilisez le langage corporel dans votre illustration, il est important de réfléchir aux réactions qu’elles vont susciter.

Couverture de livre

Sa composition : on y trouve le titre et de temps en temps un sous-titre, le nom de l’auteur, les informations sur la maison d’édition tel que son nom et le sigle. Il y a aussi la mention du genre et la fameuse illustration de la page de couverture. Parfois, pour augmenter les ventes, on y met un bordereau en papier avec le nombre de ventes, l’obtention d’un prix, le nombre d’exemplaires vendus, etc. Les éléments de la première de couverture ont pour but d’informer et viennent donner quelques pistes sur le contenu du livre et son auteur. Grâce à la couverture du livre on apprend l’ambiance, l’intrigue et le style d’écriture du bouquin. En plus de ça, l’illustration de la couverture vient également placer le lecteur au centre d’une sensation culturelle, dont l’intensité va varier selon l’objectif recherché.

La couverture de livre et les mangas

Une couverture de livre c’est comme un bel habit, ça doit accrocher l’œil. Contrairement aux humains, un livre ne bouge pas, il faut alors le couvrir de façon à ce qu’il soit beau pour l’acheteur. Les personnages ont pour but d’interpeler celui qui les regarde. Trouver la petite touche qui touchera la curiosité du curieux en plein dans le mille, pousser jusqu’à l’impossibilité de résister à l’envie de regarder entre les lignes du livre. La page de couverture donne aussi le ton de l’intrigue et le thème de l’histoire. À travers vos personnages ils doivent appeler le lecteur. Car l’illustration de couverture est la première chose que l’on regarde et que l’on voit dans un livre.

Lorsque vous avez un contrat, il faut avoir plusieurs idées et plusieurs versions différentes, vus que chacun ait sa propre définition de l’illustration de couverture. Pour cela, il faut donner le choix pour saisir la préférence du client. Quand on a le choix, c’est tout de suite plus valorisant. Si vous présentez plusieurs idées d’images à la fois, en règle générale, on choisit celle qu’on préfère, donc le plus propice à la vente. Le but premier d’une couverture est de susciter une réaction au lecteur. Une illustration de couverture doit plaire au plus grand nombre de personnes et inciter le consommateur à acheter le produit.

La couverture de livre et les stratégies de communication à Nice

Comme toute stratégie de communication, vous devez la préparer. Pour la page de couverture de votre livre vous devez y penser en amont dans votre projet. Cela ne doit pas être un choix esthétique, il doit surtout accrocher les lecteurs qui passeraient un coup d’œil aux rayons de votre livre. Enfin, une illustration de couverture n’est pas davantage une simple option de fabrication, comme le serait un grammage papier.

Il faut consacrer une étape pour la couverture de livre pour qu’elle soit pertinente. Une création graphique personnalisée doit être efficace et doit se vendre sans parole, tout est dans le graphisme. Tout se fait sans un mot dans le regard et dans la pose mille mots sont dits. Quand l’offre d’un produit, le livre, est supérieure à la demande du consommateur, le lecteur, le marketing prend toute son importance. Les actions commerciales ont pour but de faire rencontrer l’offre et la demande de la façon la plus pertinente possible.

Le marketing se prépare en trois étapes. Il faut d’abord connaître, s’informer, ensuite décider pour ne plus revenir sur les décisions donc c’est un marketing stratégique. Et enfin, réfléchir c’est bien agir c’est toujours mieux, on parle de marketing opérationnel. Pour cela il vous faut du temps, des connaissances ou bien vous pouvez passer par un professionnel qui fera le travail pour vous et vous débarrassera d’un poids. Pour choisir la meilleure solution il faut en parler avec plusieurs graphistes de votre ville si vous êtes à Nice ou bien d’ailleurs pour choisir celui qui vous convient.

Les professionnels de la chaîne graphique

C’est cette qualité esthétique et ce savoir-faire dans la création graphique de couverture que vous propose mon équipe et moi-même. Graphiste et designer depuis plus de 10 ans, je vous propose mes services pour l’illustration de votre couverture de livre. Vous n’avez donc pas forcément besoin d’être un pro de la couverture de livre, nous sommes là, à votre service.

Pour obtenir des illustrations dignes de ce nom, et donc des couvertures de qualité, nous nous associons à des partenaires au professionnalisme reconnu. Ainsi, nous travaillons depuis plusieurs années avec Editoprint, un imprimeur Niçois situé au 4 av. Estienne d’Orves ou encore avec les imprimeries Zimmerman, situées au 241 av. du Dr. Julien Lefebvre (à Villeneuve-Loubet). Tous deux sont des imprimeurs français d’expérience, travaillant en conformité avec l’environnement, l’évolution des choix de papiers et des encres.

Les derniers projets

Imaginer vos idées en grands !

Design Agency

Curabitur placerat leo leo, id ultrices

Corporate Landing

Curabitur placerat leo leo, id ultrices

Non-Profit Website

Curabitur placerat leo leo, id ultrices

Answers to Your Questions

What is an SEO expert?

Proin maximus viverra elit. Vivamus vehicula arcu sed nibh vestibulum lacinia. Fusce vitae viverra risus. Mauris molestie vitae erat quis interdum.

Aliquam euismod massa est?

Etiam in turpis auctor, dignissim tellus eu, molestie elit. Nam dapibus vitae lacus non sodales. Phasellus pretium quam vitae dui viverra placerat. 

Praesent id purus id metus pretium?

Proin maximus viverra elit. Vivamus vehicula arcu sed nibh vestibulum lacinia. Fusce vitae viverra risus. Mauris molestie vitae erat quis interdum.

Sed at metus lacinia, aliquet arcu porttitor?

Aliquam erat volutpat. Aliquam euismod massa est, sed fermentum nunc scelerisque vitae. Duis rhoncus scelerisque aliquet. Duis vehicula nunc a elementum facilisis. Etiam in turpis auctor, dignissim tellus eu, molestie elit. Nam dapibus vitae lacus non sodales. Phasellus pretium quam vitae dui viverra placerat. Nulla quis justo eget odio elementum porta non ac nisi. Fusce quis ultrices eros, in commodo dolor.

Duis rhoncus scelerisque aliquet?

Proin maximus viverra elit. Vivamus vehicula arcu sed nibh vestibulum lacinia. Fusce vitae viverra risus. Mauris molestie vitae erat quis interd

Pourquoi utiliser notre expertise ?

Travaillant depuis 11 ans dans la communication, à Nice et dans les alentours, je suis issu des Arts appliqués et exerce en freelance pour les entreprises de type PME et ETI mais aussi pour les groupes. Ma spécialité est le design corporate adapté à l’image des compagnies travaillant dans le secteur médical, le tourisme ou encore le high-tech.

Mes références : L’aéroport de Nice, Amadeus, Natixis ou Thalès.

Location

622/A, Presidency Tower, Panama St, New York.

(+22) 123 456 7898

support@lawfirm.com